2022 : un projet au féminin

Articles, Photo

Oui, nouvelle année, nouveaux défis, et du coup nouveau projet !

Alors voilà, je voudrais réaliser un projet avec des femmes. Des femmes « normales », c’est à dire aussi uniques que magnifiques, naturelles, joyeuses, vivantes.

Je dois peaufiner les détails, mais d’ores et déjà je lance des candidatures.


Que vous soyez mince ou pas, petite ou grande, blonde, brune, rousse, violette, pâle ou pas, tatouée ou pas, bref vous êtes vous et j’aimerai vous prendre en photo.


Ce sera peut être du nu, peut être du groupe, mais surtout du vrai.


Les critères de sélection : être motivée, et disponible le moment venu (pour ça on s’arrangera!)

Alors si vous êtes intéressée, ou si vous avez des copines qui pourraient l’être, un petit message et on en discute.
Messieurs, vous pouvez aussi en parler à vos amies/amantes/amoureuses … (et je ne vous oublie pas, il y aura des projets pour vous aussi !

Sensualité(s)

Articles

Quand on pense photos sensuelles, on imagine tout de suite photos de femmes. Des seins, des fesses, des creux et des monts, des ventres plats et des dos sculptés et cambrés, le tout dans un clair-obscur qui laisse deviner plus que voir.

Ne souriez pas, je devine que c’est bien ça. Et je ne vous blâme pas … après tout, c’est ce que l’on nous présente en permanence. Joli à regarder, mais un peu limité.
Si nous cherchions plus loin que cet imaginaire collectif créé par et pour des hommes ?
Entendons nous, je ne dis pas que les femmes, n’apprécient pas ces photos. Mais ça ne suffit pas toujours pour qu’elles les qualifient de « sensuelles ».
Ouvrons juste le regard sur ce qui est l’essence même de la sensualité, au-delà de la plastique et de la lumière.

Se souvenir que derrière l’image, il y a une personne, et que, avec l’aide du photographe, c’est elle qui nous touche.
La sensualité est sensation, envie, impression, un quelque chose qui allume l’étincelle du désir.
Le grain de peau, le geste, la pose, l’intensité du regard, le mouvement du corps. Et le réveil de l’imaginaire sur les sensations que cela pourrait procurer de toucher, sentir, goûter …
Ce peut être une femme, ou un homme, ou les deux, ou deux femmes ou deux hommes, ou plus encore …

J’aime la sensualité que le corps des hommes dégage.
La rondeur d’une fesse, la force d’une mâchoire, la délicatesse d’une main sur une nuque ou la puissance d’un œil qui nous fixe.
J’aime la sensualité que le corps des femmes dégage quand elles osent le laisser s’exprimer sans avoir peur de se montrer telles qu’elles sont. Un sein rond, une peau veloutée, des cuisses douces, un regard intense.

J’aime quand l’être transcende le paraître.
C’est tout ça la sensualité : une alchimie des sens animée par une âme.